Archive pour juillet 2010

VIVA VOCE était représenté par deux choristes (Anne et Evelyne) et son chef Henri Laval sur le paquebot « Bleu de France » lors de la « Croisière chantante » qui vient de se dérouler en Méditerranée occidentale du 7 juin au 4 juillet. Outre les excursions à terre et les plaisirs d’une semaine sur un beau bateau, plusieurs ateliers étaient proposés aux croisiéristes, dont un atelier « Voix de femmes » dirigé par Henri, et qui a réuni une douzaine de choristes. Nous avons, en si peu de temps, monté cinq pièces, dont deux extraits du Stabat Mater de Pergolèse, accompagnées par les instrumentistes de l’ensemble baroque de Toulouse présents sur le bateau. Souvenirs visuels, gustatifs, humains et musicaux sont revenus dans nos bagages !

Belle fin d’année musicale pour VIVA VOCE :

Le mercredi 2 juin 2010, le chœur était invité au Temple du Salin de Toulouse, par l’ensemble vocal NOTA BENE, dirigé par Delphine Armand. Le thème de ce concert était: « Autour de Duruflé ».

A notre programme des œuvres a capella :  « Ave verum corpus » de Francis Poulenc, Six fables de La Fontaine  de Marie-Madeleine Duruflé, « La mort du rossignol » et « Le passant de Passy »   de Florent Schmitt. Accompagnées à l’orgue par Mark Opstad (sur un magnifique instrument de Jean Daldosso), nous avons chanté les fameuses « Litanies à la Vierge Noire » de Francis Poulenc.

Merci à nos amis de Nota Bene pour ce moment musical partagé.

Le dimanche 20 juin 2010, nous donnions en l’église St Gilles de Rieumes (Haute-garonne), notre « grand » programme de l’année: Les « Vêpres pour la fête des Saints Innocents » de Johann Michaël Haydn.

Le répertoire pour voix de femmes antérieur au XIXème siècle est assez peu fourni. C’est dire le plaisir qu’a eu le chœur à se plonger dans cette esthétique classique ((Michaël Haydn, frère cadet de Joseph, est le strict contemporain de Mozart). Il s’agit là d’une pièce concertante, pour chœur, solistes du choeur, et instruments, destinée bien évidemment aux enfants de la maîtrise de la cathédrale de Salzbourg, mais tout à fait compatible avec les voix féminines.

schola grégorienne

(crédit photos: Charles-Marie De Graeve)

Les antiennes grégoriennes étaient chantées entre les psaumes par une schola de quatre voix d’hommes, constituée pour l’occasion.

L’ensemble instrumental, formé lui aussi pour l’événement, était constitué de jeunes et très talentueux élèves de Conservatoires. En première partie, Jeanne Mathieu et sa sœur Agnès, respectivement violoniste et violoncelliste, ont donné toute la mesure de leurs musicalité dans des œuvres de Haëndel et Bartok, avant d’être rejointes par Sonia Rodriguez au violon et Tania Dovgal à l’orgue, dans le Concerto pour la nuit de Noël De Corelli (puis par Pierre Minier, Emmanuel Mathieu aux cors).

Les échos de ce concert ayant été unanimement élogieux, nous ne pouvons que vous engager à réserver dors et déjà les dates suivantes pour venir l’écouter à votre tour:  le samedi 15 janvier 2011 (soirée) à l’église St Exupère de Toulouse (allées Jules Guesde, proche théâtre Sorano), et le lendemain dimanche 16 janvier (après-midi) à l’église d’Auterives.

(photos: P.M. De Graeve)