Voix égales, voix mixtes ?

Un chœur est dit à « voix mixtes » :

lorsqu’il est composé de voix de femmes [ou d’enfants, puisque ceux-ci chantent dans la même tessiture que les femmes jusqu’à la mue] (du grave à l’aigu:  alti,  mezzi,  soprani) ET de voix d’hommes (basses, barytons, ténors).

Nos chorales (ou ensembles vocaux) les plus courantes sont des chœurs mixtes, et comportent quatre « pupitres » : du grave à l’aigu : basses, ténors, alti, soprani.

Cette configuration « mixte » va du duo (ex.: soprani/ténors) aux doubles, voire triples chœurs à 8, 12, 16 voix !

Un choeur est dit à « voix égales »:

lorsqu’il n’est composé que de femmes (ou/et enfants) OU que d’hommes.

Le répertoire de ces ensembles à voix égales est spécifique (il ne s’agit pas, sauf exceptions, d’arrangements ou de transposition du répertoire des chœurs mixtes). Il tient donc compte non seulement de la couleur vocale bien particulière, mais aussi du « spectre sonore » forcément moins étendu que celui des chœurs mixtes.

Quelques remarques:

Il ne faut pas confondre choeur à voix égales (qui chante habituellement en polyphonie) et choeur à l’unisson (où tout le monde chante la même chose comme par exemple dans le chant grégorien).

Dans le répertoire de la Renaissance, il est fréquent que l’on fasse chanter les parties aigües (alto, soprano) à des hommes (haute-contre). Vu le spectre sonore couvert par ces voix, on peut considérer qu’il s’agit de « voix mixtes ».

Chanter à « un par voix »

Mais, quand on y regarde d’un peu plus près, on s’aperçoit que toutes ces personnes ne chantent pas exactement la même chose :

Elles sont regroupées (sous le vilain nom de « pupitre ») entre personnes qui ont la même « tessiture » (hauteur et étendue de la voix). Dans le cas le plus général d’un chœur mixte il y a 4 pupitres : les basses, les ténors, les alti, les sopranes.

Quand tout se passe bien…, toutes les personnes du pupitre chantent la même chose :  une même ligne musicale qui, combinée avec les lignes des autres pupitres produit un « accord ».

Quand on chante « à un par voix » le pupitre est réduit à sa plus simple expression : une seule personne le compose.

Habituellement on n’emploie plus dans ce cas les termes de « chorale » ou de « choeur » mais plutôt « ensemble vocal » ou, en fonction du nombre de chanteurs, « trio », « quatuor », « quintette », « sextuor » …

Cantate

[ hana-code-insert ] '’adsense1′' is not found

Extrait de la Cantate BWV 140 – « Wachet auf, ruft uns die Stimme » par l’orchestre et le choeur de Ton Koopman

définition

Notice inspirée de l’encyclopédie Wikipedia

Une cantate (de l’italien cantare : chanter) est une composition vocale et instrumentale qui comporte plusieurs morceaux. Elle porte généralement sur un thème qui peut être profane (cantata da camera) ou sacré (cantata da chiesa), mais à la différence de l’opéra, elle ne comporte aucun aspect théâtral.

C’est à l’époque baroque que la cantate a véritablement pris son essor et qu’elle s’est imposée comme un genre majeur.

En Italie, les compositeurs de cantates les plus fameux sont Claudio Monteverdi, Giacomo Carissimi et Alessandro Scarlatti.

En Angleterre et en Allemagne, il faut citer Georg Friedrich Haendel, Georg Philipp Telemann, Dietrich Buxtehude et surtout Jean-Sébastien Bach. Pendant plusieurs années, à Leipzig, ce dernier était chargé de composer chaque semaine une cantate pour l’office religieux du dimanche. Son oeuvre en compte ainsi des centaines (dont plus de deux cents nous sont parvenues. Aussi riches que variées, les cantates de Bach comportent des arias, des choeurs, des récitatifs, etc.

En France, la cantate désigne un genre un peu différent : de sujet profane, à effectifs très limités (une ou deux voix, quelques instruments avec basse continue), petit nombre de sections. Les maîtres principaux en sont Nicolas Bernier, Jean-Philippe Rameau et surtout Louis-Nicolas Clérambault.

À l’époque classique, ce genre est tombé en désuétude. Plus tard, des compositeurs romantiques comme Robert Schumann ou Felix Mendelssohn-Bartholdy la remettront à l’honneur.

[ hana-code-insert ] '’adsense1′' is not found