Chanter à « un par voix »

L’idée générale d’un chœur ou d’une chorale polyphonique… c’est qui il y a de nombreuses personnes qui chantent, en même temps, une même œuvre musicale.

Mais, quand on y regarde d’un peu plus près, on s’aperçoit que toutes ces personnes ne chantent pas exactement la même chose :

Elles sont regroupées (sous le vilain nom de « pupitre ») entre personnes qui ont la même « tessiture » (hauteur et étendue de la voix). Dans le cas le plus général d’un chœur mixte il y a 4 pupitres : les basses, les ténors, les alti, les sopranes.

Quand tout se passe bien…, toutes les personnes du pupitre chantent la même chose :  une même ligne musicale qui, combinée avec les lignes des autres pupitres produit un « accord ».

Quand on chante « à un par voix » le pupitre est réduit à sa plus simple expression : une seule personne le compose.

Habituellement on n’emploie plus dans ce cas les termes de « chorale » ou de « choeur » mais plutôt « ensemble vocal » ou, en fonction du nombre de chanteurs, « trio », « quatuor », « quintette », « sextuor » …

Trackbacks & Pingbacks 1

  1. De FestiVocal - Petits Choeurs d’Automne 2009 sur 27 déc 2009 at 12 h 58 min

    […] édition du Festival Vocal,  des ensembles vocaux pratiquant la polyphonie « à un par voix » et « à voix […]

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais publié ni communiqué à des tiers. Les champs obligatoires sont marqués *

Protection contre le spam : somme de 61 + 72 ?