Voix égales, voix mixtes ?

Un chœur est dit à « voix mixtes » :

lorsqu’il est composé de voix de femmes [ou d’enfants, puisque ceux-ci chantent dans la même tessiture que les femmes jusqu’à la mue] (du grave à l’aigu:  alti,  mezzi,  soprani) ET de voix d’hommes (basses, barytons, ténors).

Nos chorales (ou ensembles vocaux) les plus courantes sont des chœurs mixtes, et comportent quatre « pupitres » : du grave à l’aigu : basses, ténors, alti, soprani.

Cette configuration « mixte » va du duo (ex.: soprani/ténors) aux doubles, voire triples chœurs à 8, 12, 16 voix !

Un choeur est dit à « voix égales »:

lorsqu’il n’est composé que de femmes (ou/et enfants) OU que d’hommes.

Le répertoire de ces ensembles à voix égales est spécifique (il ne s’agit pas, sauf exceptions, d’arrangements ou de transposition du répertoire des chœurs mixtes). Il tient donc compte non seulement de la couleur vocale bien particulière, mais aussi du « spectre sonore » forcément moins étendu que celui des chœurs mixtes.

Quelques remarques:

Il ne faut pas confondre choeur à voix égales (qui chante habituellement en polyphonie) et choeur à l’unisson (où tout le monde chante la même chose comme par exemple dans le chant grégorien).

Dans le répertoire de la Renaissance, il est fréquent que l’on fasse chanter les parties aigües (alto, soprano) à des hommes (haute-contre). Vu le spectre sonore couvert par ces voix, on peut considérer qu’il s’agit de « voix mixtes ».

Chanter à « un par voix »

Mais, quand on y regarde d’un peu plus près, on s’aperçoit que toutes ces personnes ne chantent pas exactement la même chose :

Elles sont regroupées (sous le vilain nom de « pupitre ») entre personnes qui ont la même « tessiture » (hauteur et étendue de la voix). Dans le cas le plus général d’un chœur mixte il y a 4 pupitres : les basses, les ténors, les alti, les sopranes.

Quand tout se passe bien…, toutes les personnes du pupitre chantent la même chose :  une même ligne musicale qui, combinée avec les lignes des autres pupitres produit un « accord ».

Quand on chante « à un par voix » le pupitre est réduit à sa plus simple expression : une seule personne le compose.

Habituellement on n’emploie plus dans ce cas les termes de « chorale » ou de « choeur » mais plutôt « ensemble vocal » ou, en fonction du nombre de chanteurs, « trio », « quatuor », « quintette », « sextuor » …

La gazette de FestiVocal – Juin 2009

Bonjour, chers amis de la polyphonie vocale,

Le douzième Festival Vocal d’Ayguesvives aura bien lieu !

Le samedi 17 Octobre 2009

Cette année nous voulons réunir des ensembles vocaux pratiquant la polyphonie « à un par voix » et des formations « à voix égales ».
Vous voulez en savoir plus… inscrire votre formation (attention ! impérativement avant le 4 juillet) …
c’est ici :
http://www.festivocal.org/2009/06/petits-choeurs-dautomne-2009/

Des stages pour apprendre à utiliser les outils informatiques utiles au chanteur

Au mois de juillet nous vous proposons 4 dates

Trouver des ressources pour la polyphonie sur internet, manipuler les fichiers midi, les logiciels d’édition de partition… toutes les informations sur nos stages sont sur cette page :
http://www.festivocal.org/2009/06/de-nouvelles-sessions-de-formation-pour-lete/

Ces stages peuvent aussi être organisés chez vous !
http://www.festivocal.org/2009/06/formation-outils-informatiques-et-musique-vocale-polyphonique/

Des nouveautés sur le site FestiVocal …

Il y en a tous les jours …

Des vidéos bien polyphoniques
http://www.festivocal.org/categorie/les-ressources-polyphoniques/la-polyphonie-vocale-en-video/

Des trucs et astuces pour manipuler l’informatique au service du chanteur
http://www.festivocal.org/categorie/les-ressources-polyphoniques/informatique-internet-et-polyphonie/

… et bien plus encore. Le plan du site est accessible à cette page :
http://www.festivocal.org/recherche-sur-le-site/plan-du-site/

… à bientôt
Nous vous prions de bien vouloir nous excuser, si vous ne vous pensez pas concerné par nos activités, ou si vous ne souhaitez plus recevoir de message de notre part.
Vous pouvez nous signaler votre désir de vous voir retiré de notre liste de diffusion ou modifier l’adresse à laquelle elle doit être envoyée en complétant le formulaire disponible à la page :
http://www.festivocal.org/restons-en-contact/

formation : outils informatiques et musique vocale polyphonique

Vous êtes une chorale ou une association, vous souhaitez organiser un de nos modules de formation pour vos membres.  Nous pouvons nous déplacer chez vous.

Une simple salle équipée de tables, de chaises… et d’une prise de courant… suffit.

Notre tarification, pour chaque journée de formation (6 participants maximum) :

  • dans un rayon de 250 kilomètres autour de Toulouse : 450 Euros TTC par jour
  • au delà de 250 kilomètres : 500 Euros TTC par jour et indemnité de déplacement calculée sur la base de 0.40 EUR/kilomètre (au départ de Toulouse, ce taux inclut l’aller et le retour)

Ces tarifs comprennent:

  • l’équipement (ordinateurs) et connexion internet
  • les supports de formation
  • la rétribution de l’animateur, ses frais de déplacement et de séjour
  • … vous n’avez vraiment rien d’autre à prévoir qu’une salle, et des participants!

Ces journées de formation peuvent être organisées en semaine ou le week-end, en période de vacances scolaires ou hors congés. Vous pouvez, bien sûr, organiser une journée en vous mutualisant entre plusieurs structures, pour réunir le nombre suffisant de participants.

Vous avez besoin plus d’informations ? :

Vous pouvez  nous contacter en utilisant la fonction commentaire

ou par téléphone +33 (0)5 34 66 25 55

[ hana-code-insert ] '’adsense1′' is not found

Installer un logiciel sur votre ordinateur

Dans les pages de FestiVocal vous trouvez des suggestions de logiciels  qui peuvent être utiles pour l’apprentissage de la polyphonie vocale, ou l’exploitation de ressources musicales disponibles sur internet.

Quand vient le moment du passage à l’acte, et qu’il faut installer le logiciel  sur son ordinateur, l’inquiétude commence à se lire sur les visages :

  • ça va pas me faire attraper un virus ?
  • je ne sais pas où il va aller se mettre
  • il va me poser des questions auxquelles je ne comprends rien

Chaque installation de logiciel peut légèrement différer selon l’éditeur, et également en fonction de la configuration de votre ordinateur et de votre système d’exploitation (la version de windows que vous utilisez). Il y a néanmoins un certain nombre de constantes qui permettent de franchir le pas avec plus de sérénité :

Assurez vous de l’origine du logiciel

  • La dernière version du logiciel que vous souhaitez installer est toujours disponible sur le site de l’éditeur. C’est là qu’il faut aller pour le télécharger. Au travers des pages de FestiVocal nous vous fournissons les liens qui pointent directement vers les sites « officiels ».
  • Pour les logiciels du monde commercial, méfiez vous des offres alléchantes à des prix défiant toute concurrence…
  • Ne téléchargez jamais un logiciel à partir d’un lien présent dans un e-mail. Rendez-vous directement sur le site de l’éditeur.
  • … dans tous les cas : ayez un logiciel anti-virus à jour installé sur votre ordinateur.

Téléchargez le programme d’installation

A partir du site de l’éditeur vous allez télécharger un fichier qui est le programme d’installation :

  • généralement c’est un fichier qui porte une extension .exe, parfois .msi
  • ce n’est pas le « logiciel » lui-même, mais le programme qui va vous permettre d’installer le logiciel sur votre ordinateur
  • vous trouverez sur cette page des rappels pour télécharger ce fichier d’installation à l’endroit que vous décidez

Lancez le programme d’installation

En suivant les instructions du paragraphe précédent vous avez téléchargé sur votre « bureau » le fichier d’installation du logiciel.

  • Pour exécuter l’installation : double-cliquez sur l’icône du fichier
  • Dans certains cas, vous pouvez avoir une fenêtre d’avertissement de Windows qui vous demande « si vous êtes sûr de l’origine de votre fichier » et si vous souhaitez effectivement l’exécuter, ce qu’il faut faire, bien sûr : dans la mesure ou vous avez respecté les recommandations sur l’origine du fichier.

A ce moment commence la procédure d’installation proprement dite. Elle peut différer sensiblement d’un logiciel à l’autre, mais généralement elle se compose de fenêtres successives où vous sont posées des questions à valider par un bouton « suivant » :

  • vous trouverez souvent un fenêtre « d’accord de licence », dont l’objet est de vous faire accepter les termes commerciaux et/ou de droits d’usage du logiciel
  • puis une ou plusieurs fenêtres successives vous demandant des détails sur l’installation
    • à quel endroit doit être installé le logiciel
    • faut t’il faire une installation standard ou particulière
    • est-ce que vous souhaitez créer une icône de lancement du logiciel sur le bureau

ne vous cassez pas la tête ! : toutes ces questions sont généralement pré-remplies avec une réponse par défaut qui convient très bien.

A la fin de ces étapes votre lociciel est installé :

Vous trouverez un icone pour le lancer dans votre menu des programmes « démarrer » « tous les programmes ».

Le fichier d’installation du programme que vous avez téléchargé ne vous sert plus à rien, vous pouvez le supprimer pour éviter qu’il n’encombre inutilement votre « bureau ».